Un éclairage de cuisine adapté à mes besoins

Contrairement aux autres pièces de la maison comme la chambre à coucher ou le salon qui demandent une lumière tamisée, la cuisine exige plutôt un éclairage pratique, confortable et fonctionnel. Plusieurs sources de lumière sont donc nécessaires à différents endroits, afin de préparer vos plats préférés dans un cadre à la fois confortable et entièrement sécurisé. Voici les points importants à retenir pour bien éclairer votre cuisine comme un pro.

Contactez-nous

Lumière de cuisine générale : la base

Avant toute chose, la cuisine a besoin d’un éclairage général efficace qui met en valeur la pièce dans son ensemble, tout en évitant les zones d’ombre. Il s’agit tout simplement de celui que vous allumez en premier afin de sortir la pièce de la pénombre. Quelle que soit la source d’éclairage choisie, vous devez toujours faire en sorte que votre luminaire prenne de la hauteur, et que la lumière obtenue soit suffisamment puissante, sans éblouir.

Le plafonnier

Le plafonnier reste un classique indétrônable en matière d’éclairage général de la cuisine. Il s’agit d’ailleurs du luminaire par excellence pour une pièce présentant une hauteur sous-plafond réduite. Disponible dans un large choix de designs, d’épaisseurs, de couleurs et de finitions, il éclairera aussi bien votre plan de travail que le volume de la pièce.

Les suspensions

Les suspensions trouvent généralement leur place au centre même de la pièce. Il s’agit du type de luminaire idéal pour l’éclairage général d’une cuisine ouverte. Elles serviront ainsi à faire le lien entre la cuisine proprement dite et la pièce à vivre qui se trouve à proximité, qu’il s’agisse de votre salle à manger ou de votre salon. Chromée, à la finition mate, de type tubulaire ou avec ampoules apparentes, le choix est particulièrement vaste.

Les spots encastrables

Directement placés au niveau du plafond, les spots encastrables sont également en mesure d’assurer l’éclairage général de la cuisine. N’hésitez pas à les multiplier pour obtenir une lumière homogène, puissante et très peu agressive pour éviter de fatiguer les yeux. Certains modèles disposent même d’une structure mobile qui permet d’orienter le faisceau lumineux selon les besoins.

L’éclairage d’ambiance

L’éclairage d’ambiance vient compléter l’éclairage général de la cuisine. Son objectif consiste à apporter une touche chaleureuse qui transformera la pièce en un endroit où il fait bon vivre. Pour y parvenir, il est donc important d’installer plusieurs sources de lumière à différents endroits.

Les meubles hauts et les appliques

Les appliques murales trouveront parfaitement leur place au-dessus des meubles hauts. En plus de mettre en valeur votre mobilier, ce type de luminaire assure parfaitement l’éclairage d’ambiance de votre cuisine, notamment lorsque vous souhaitez laisser une lumière douce et tamisée quand la pièce n’est pas occupée.

Éclairer sous les meubles

Depuis déjà quelques années, la cuisine continue d’évoluer et de plus en plus de luminaires s’invitent sur la partie basse de votre espace. Offrant un rendu visuel original, l’éclairage cuisine sous les meubles donne l’impression que ces derniers sont en lévitation. Il s’agit d’une astuce intéressante lorsque le mobilier semble particulièrement lourd et massif. Différentes possibilités s’offrent à vous, pour ne citer que les rubans lumineux ou les spots encastrables. Sachez également que la lumière obtenue mettra en valeur votre sol.

L’éclairage de l’îlot central

Typique des installations américaines, l’îlot central envahit de plus en plus de cuisines. La meilleure manière de l’éclairer avec soin et précision est d’opter pour les suspensions. Pour une pièce assez encombrée, les modèles fins et discrets sont à privilégier. En revanche, dans une cuisine spacieuse, n’hésitez surtout pas à opter pour des modèles XXL décoratifs.

Le coin repas

Une série de suspensions lumineuses convient parfaitement à l’éclairage du coin repas. Pensez tout de même à les positionner sur toute la longueur de la table, mais surtout à la bonne hauteur, afin de bien distinguer l’espace, et vous éviter de vous heurter la tête avec l’une d’entre elles.

Voir nos réalisations

L’éclairage du plan de travail

Un éclairage fonctionnel est indispensable dans la cuisine, notamment au niveau du plan de travail. Aux côtés du poste de cuisson et de l’espace dédié au lavage, cette zone est principalement dédiée à la préparation de vos repas. Avec un éclairage de travail soigné, vous réduisez les risques de blessure avec votre couteau et vos ustensiles de cuisine. La lumière ne fatiguera pas non plus vos yeux, notamment lorsque votre activité s’étend sur une durée relativement longue. Pour éviter toute zone d’ombre, faites toujours en sorte que l’éclairage reste dans l’axe du plan de travail, et non derrière vous.

Les bandes LED et les spots encastrables figurent parmi les solutions d’éclairage les plus courantes qui éclairent un plan de travail. Pour bénéficier d’une lumière directe, homogène et puissante, il suffit de les installer sous vos meubles hauts. Dans le cas contraire, c’est-à-dire lorsque l’espace dédié à la préparation de vos repas ne se situe pas sous des meubles hauts, mais reste entièrement dégagé, les appliques murales à bras orientables sont à privilégier. Vous dirigez ainsi la lumière sur votre plan de travail.

Ne pas oublier l’éclairage décoratif

L’éclairage contribue aussi à la décoration de votre cuisine. Il sert ainsi à créer une atmosphère à la fois agréable et personnalisée.

La crédence lumineuse

La crédence lumineuse est plus esthétique que pratique. Son éclairage doux et discret remplacera la lumière principale lorsque vous n’occupez pas la pièce. Sachez tout de même que la lumière fournie par les dalles éclairantes de la crédence est insuffisante pour cuisiner pendant des heures. Vous l’utiliserez plutôt pour des tâches rapides comme la préparation d’une tasse de thé ou de café à proximité.

Les équipements lumineux

Les équipements lumineux sont de plus en plus présents dans les cuisines modernes et contemporaines. La hotte lumineuse design ou le mitigeur éclairant n’apportent pas de lumière précise, mais offrent plutôt un effet décoratif original.

Éclairer les niches ouvertes

L’éclairage des niches ouvertes crée une lumière d’ambiance agréable. Il sert également à mettre en valeur votre vaisselle ainsi que certains objets décoratifs comme les pots de fleurs ou votre sélection de livres de cuisine. Les réglettes incrustées dans les tablettes ainsi que les rubans LED créant une lumière chaude et diffuse sont très pratiques.

Autres détails à retenir

Éclairer l’intérieur des meubles

Souvent délaissé, l’éclairage intérieur des meubles est également indispensable pour des raisons de confort. Installer des réglettes lumineuses dans les tiroirs vous aidera ainsi à trouver rapidement les accessoires et les ustensiles de cuisine dont vous avez besoin. Les dispositifs lumineux facilitent également le processus de rangement.

La bonne température de couleur d’éclairage

Exprimée en degré Kelvin (K), la température de couleur d’éclairage fait référence à la teinte de la lumière. Dans la cuisine, sa valeur dépend de l’utilisation de la lumière. Un blanc plutôt chaud d’environ 3 000 K est conseillé pour l’éclairage général de la pièce. En revanche, le blanc neutre d’une valeur comprise entre 4 000 et 4 500 K est nécessaire pour une lumière fonctionnelle, notamment au niveau de la zone de préparation.

Les sources de lumière adaptées

Vous l’aurez sans doute compris, les luminaires installés dans la cuisine s’exposent à la salissure comme les projections de gras. Vous devez donc vous assurer qu’ils soient faciles à nettoyer. Les abat-jours en tissu ou en papier sont à éviter. Privilégiez plutôt les modèles fabriqués en verre ou en métal. Sachez également qu’au fil des années, les luminaires en plastique ont tendance à devenir poreux.

Contactez-nous