Quelles sont les différentes manières de poser du parquet ?

Avez-vous un projet de rénovation de sol en vue ? Si le parquet est votre revêtement de sol idéal, nous vous proposons nos services qui répondent parfaitement à vos besoins.

Contactez-nous

La préparation du support, un préalable indispensable

La pose du parquet nécessite une préparation. Elle est indispensable afin de garantir une pose réussie et une longévité de votre parquet. Ainsi, voici quatre critères pour cette préparation.
La surface doit être lisse. Cela vous permet d’économiser votre colle et vous garantit une meilleure pose.
Le sol doit être sec. Effectivement, le bois du parquet est un matériau mort, mais il reste tout de même réactif. De ce fait, il ne tolère pas l’humidité. Veillez donc à bien calculer ou à faire appel à des professionnels pour éviter ces effets néfastes.
Le support doit être homogène. En effet, s’il ne l’est pas, la colle ne pourra pas tenir assez longtemps et votre parquet risque de se détacher.
La surface doit être plane. C’est le moyen d’éviter ou de diminuer les risques de décollement ainsi que les éventuels grincements de votre parquet.

Les trois types de poses de parquet

Il existe trois méthodes bien distinctes pour la pose du parquet :

La pose collée

Il s’agit d’une pose qui nécessite l’usage de la colle pour parquet. Ce dernier est fixé à son support, qui est la chape, avec de la colle. Si votre maison est dotée d’un chauffage au sol, veillez à le couper parce que cette pose nécessite un support sec ainsi qu’une température ambiante. Elle requiert aussi une bonne finition au niveau de la planéité de son support. Cela signifie que toutes sortes de résidus comme les plâtres, les ciments doivent être éliminés avant la pose. Cette méthode simple est, de nos jours, devenue de plus en plus adoptée. Elle vous conviendra encore plus si vous avez un système de chauffage par le sol.

La pose flottante

La pose flottante concerne le parquet en bois massif ou semi-massif. Elle est très facile à installer puisqu’elle ne requiert pas l’utilisation d’une colle. Par contre, sa pose nécessite quelques précautions à respecter.

Le parquet flottant se pose par assemblage soit par rainure et languette ou à l’aide de clips. Cette facilité de pose permet aux particuliers eux-mêmes de procéder à la pose de parquet. Bien que cette méthode présente une certaine simplicité, elle a ses limites. Nous pouvons noter la réduction de l’acoustique ainsi que la faible résistance à l’humidité.

La pose clouée

La pose clouée est la méthode la plus difficile. Elle nécessite tout de même des préparations en amont. Après la préparation du support, cette méthode requiert l’installation de pièces de bois sur lesquelles vous allez clouer le parquet par la suite.

La pose clouée peut être fusionnée avec la pose collée. On parle alors de la pose clouée collée qui consiste à coller le parquet avant de le clouer.

Auparavant, cette méthode ne pouvait se faire que par un expert. Actuellement, grâce à la technologie combinée avec les informations sur Internet, les amateurs peuvent poser leur parquet eux-mêmes. Par contre, un service proposé par des professionnels vous garantit un résultat impeccable et garanti dans le temps.

Règles pour réussir sa pose de parquet

La réussite des travaux de pose de parquet nécessite quelques règles qui s’appliquent avant, pendant et après.

Avant la pose

Un stockage des lames de parquet d’une durée d’une semaine dans la pièce où elles vont être posées est recommandé. Elles doivent, pendant ce temps, rester dans leur emballage d’origine. En effet, cela laisse aux lames le temps de s’adapter à la température de la pièce dans laquelle elles vont être installées.

Lors de la pose

Avant de commencer la pose, assurez-vous de fermer la pièce dans laquelle vous travaillez. Ensuite, il faut bien vérifier le support et ses paramètres avant de procéder à la pose. Puis, vérifiez l’humidité, la température ainsi que l’hygrométrie de l’air présent dans la pièce qui ne devra pas dépasser les 55 %.

Lors du déballage des paquets, pour créer un assemblage harmonieux, veillez à mélanger tous les parquets. En effet, chaque lame a ses propres caractéristiques en termes de nuances de couleur et de textures.

Il est plus pratique de commencer la première ligne de votre pose à partir du mur. Ainsi, il est plus facile de maintenir une ligne droite. Après cette première étape, il est nécessaire d’enlever les cales pour faire apparaître le joint de dilatation. Vous pouvez ensuite procéder à la pose de la deuxième ligne.

Après la pose

Le parquet nécessite un entretien qui varie selon chaque fabricant. Un taux d’humidité assez élevé n’est pas bon pour le parquet. Il faut donc veiller à ce qu’elle soit comprise entre 45 et 60 %.

S’il vous reste des lames, leur conservation se fait dans un contenant fermé. Enfin, une attente d’une durée d’une semaine après la pose est recommandée. Cette période permet à votre parquet de s’adapter à votre local, en termes de température et d’humidité. Une fois cette durée d’attente dépassée, vous pouvez commencer la finition, à votre goût comme le cirage, le ponçage, l’huilage et même la teinture.

Voir nos réalisations

Quelle finition du parquet choisir ?

La finition du parquet se choisit selon vos besoins. Si vous voulez un parquet dont la pose est rapide et moins chère, il faut poser un parquet stratifié. La méthode qui convient à vos besoins est alors de poser un parquet flottant. Par contre, il ne supporte aucune rénovation et c’est là son point faible.

Si vous ne désirez pas le parquet cloué alors que vous voulez obtenir le rendu d’un parquet à l’ancienne, vous pouvez opter pour le parquet contrecollé. Pour l’installer, il faut suivre la méthode du parquet collé. Deux rénovations peuvent être faites en choisissant ce type de parquet.

Le parquet en bois massif en pose clouée répond à vos besoins si vous désirez une touche à l’ancienne. Par contre, poser un parquet en bois massif prend beaucoup de temps. Différents motifs peuvent être choisis pour ce type de pose. Nous pouvons noter par exemple le parquet à damier mosaïque.

Les différents motifs possibles

Voici les différents motifs possibles :

Le motif d’un parquet à l’anglaise qui est asymétrique. La pose à l’anglaise est composée de lames de même largeur, mais de longueurs différentes.

La pose à la française : elle se fait avec des lames de différentes largeurs.

Le parquet bâtons rompus : il s’agit d’un motif en forme de chevrons à 45 °.

Faire appel à l’expertise d’un professionnel en Savoie

Pour la pose du parquet, faire appel à un professionnel est très important afin d’éviter les mauvaises surprises et obtenir un rendu impeccable et garanti. Dans ce cadre, CSB Design est un spécialiste du parquet en Savoie et vous propose un service de qualité. Nous sommes en collaboration avec des marques reconnues et des produits haute qualité.

Contactez-nous