La pose d’une verrière intérieure reste l’une des solutions en vogue lors vos travaux de rénovation. La verrière donne en effet une touche esthétique à votre intérieur. Elle vous aide aussi à maintenir un bon niveau de luminosité d’une pièce à une autre de votre maison tout en les séparant. Mais pour sa pose, il est important de suivre certaines étapes, de considérer quelques coûts tout évitant certaines erreurs. Si vous habitez à Annecy, à Ain, en Savoie ou en Haute-Savoie, retrouvez toutes les informations utiles pour bien installer votre verrière.

Contactez-nous

Comment choisir une verrière intérieure ?

Avant de commencer les travaux, il est important de vous procurer une verrière de qualité. Vous pouvez retrouver chez CSB Design, votre partenaire pour vos travaux de rénovation, tout type de verrière en kit, verrière coulissante et bien d’autres.

Le type de vitre

Pour choisir votre verrière, vous pouvez tenir compte du type de vitrage. Il existe en effet des verrières d’intérieur avec vitre floutée, transparente ou autre. Ce choix peut se faire en fonction du niveau d’intimité que vous désirez, mais aussi de l’isolation thermique ou sonore.

La forme et la taille

Outre le type de vitrage, vous devez prendre aussi en compte la taille et la forme de votre verrière. Pour cela, vous pouvez par exemple vous adresser à CSB Design pour vous réaliser une verrière personnalisée et sur mesure.

L’ossature et le châssis

Vous pouvez insister sur l’ossature ou le type de châssis. Vous aurez le choix entre une verrière aluminium, une verrière en bois et bien d’autres.

Le style voulu pour l’habillage

En fonction du style d’intérieur que vous désirez, il est aussi possible de choisir le style de l’habillage. On peut aussi citer comme critère de choix, le type d’ouverture. Certaines verrières sont coulissantes, mais d’autres sont équipées de portes battantes. Il vous revient de choisir celle qui est la plus pratique pour vous.

Quelles sont les étapes pour la pose d’une verrière sur un mur ?

La pose de votre verrière se fera en plusieurs étapes et avec des outils adaptés. Pour cela, vous pouvez acquérir l’outillage de bricolage nécessaire.

Délimiter la zone de pose

Avant toute chose, vous devez identifier et délimiter votre zone de pose. Sur le mur, vous pouvez effectuer un marquage (des deux côtés du mur). Cela vous permet de ne pas casser au-delà de la zone où sera posée votre verrière. Assurez-vous de poser votre verrière à une hauteur convenable du sol. Dans la cuisine par exemple, vous pouvez fixer la verrière de cuisine à 95 ou à 105 centimètres du sol. Dans les chambres, vous pouvez réduire cette hauteur à 85 centimètres pour la séparation de la salle de bain ou de votre dressing par exemple.

Faire une ouverture dans le mur

Après avoir choisi le lieu de pose de votre verrière, il faudra éliminer le mur. Il doit être cassé pour faire place au verre. Faites attention à ne pas dépasser la zone délimitée. Vous devez prévoir en largeur et en hauteur, un centimètre de plus.

Enduire et préparer l’ouverture pour la pose

L’ouverture que vous venez de faire dans le mur doit être soigneusement préparée. Pour cela, commencez par appliquer des enduits tout autour. Cette étape est importante pour l’esthétique de votre travail. Après cela, vous devez percer les faces internes de votre ouverture. Vous pouvez utiliser une perceuse. Les trous que vous obtenez permettront la fixation ultérieure du cadre.

S’assurer de l’emplacement du cadre

Il est important de vérifier que votre ouverture est suffisamment large pour recevoir le cadre. Pour cela, il faut l’y glisser tout en choisissant le côté du mur où sera placé le rebord.

Maintenir et fixer les cadres

Vous devez ensuite maintenir solidement les cadres collés les uns aux autres si vous en posez plusieurs. Il faut éviter tout débordement. Vous pouvez utiliser des cales pour un meilleur réglage. Cela est particulièrement utile pour la correction des irrégularités des bords du mur. Vous pouvez ensuite fixer les cadres au mur et visser ensemble les châssis.

Poser le vitrage

Pour la pose du vitrage, il faut commencer par poser les joints sur les parcloses et le cadre. Ils donnent plus de sécurité à la structure et constituent une cale. Ensuite, vous devez appliquer délicatement le vitrage. Déposer la partie basse en premier dans le cadre pour y prendre appui. Il faut ensuite bien maintenir le verre et procéder à la fixation du haut en bas. Vous pouvez à présent visser les autres vis (ceux qui sont du côté cloison). Après avoir fini la pose des vôtres, n’oubliez pas non plus de poser les écrous et les vis des profils du milieu.

Effectuer les travaux de finition

Après avoir posé le vitrage, il est important de mettre en place les parcloses pour plus de sécurité. Vous devez donc les poser, puis les clipser. Vous pouvez vous servir de celle en bois et d’un maillet. Après avoir posé les parcloses, vous devez en fixer les angles de finition. La dernière étape de la finition consiste à poser du mastic ou des joints silicone entre la verrière et la cloison pour plus de solidité.

Pour une installation de qualité, il est cependant recommandé de faire appel à un professionnel de l’intérieur proche de vous comme CSB Design. Ainsi, vos travaux se feront plus rapidement et en toute sérénité.

Voir nos réalisations

Pose de verrière atelier : quel est le prix associé ?

L’installation de votre verrière implique un certain nombre de coûts. Ceux-ci sont avant tout liés à plusieurs facteurs.

Il faut en effet prendre en compte le type de matériau utilisé dans la fabrication de la verrière. Il est évident qu’une verrière en bois n’est pas le prix d’une verrière en aluminium par exemple. Le coût d’achat est également lié à la qualité du produit acheté.

Par ailleurs, chaque client a un projet différent avec des exigences qui lui sont propres. En fonction de la complexité des travaux à effectuer, les coûts peuvent aussi varier. Pour une verrière en kit, le coût d’installation peut être bas compte tenu de la simplicité du montage. Cela n’est pas forcément le cas avec une verrière en bois artisanal par exemple.

Quelles sont les erreurs fréquentes à éviter lors de l’installation d’une verrière ?

Lors de la pose de votre verrière, certaines erreurs sont à éviter. Certaines sont particulièrement fréquentes.

Réaliser soi-même la pose sans être un bon bricoleur

À moins que vous soyez un très bon bricoleur, il est fortement déconseillé de poser vous-même votre verrière. Il vaut mieux faire appel à un professionnel comme CSB Design. Ce dernier réalisera une pose de meilleure qualité, mais prendra en compte tous les détails importants comme la qualité du sol, le type de mur et bien d’autres.

Investir dans une verrière bas prix de mauvaise qualité

Une verrière moins chère n’est pas forcément de mauvaise qualité. Cependant, il ne faudrait pas privilégier l’aspect coût au profit de la qualité. Évitez les modèles bon marché. Ils sont souvent fabriqués avec des matériaux peu sûrs. Il est préférable d’opter pour un modèle cher, mais durable.

Ne pas bien étudier l’emplacement de la verrière

Avant la pose, il est important de bien choisir l’endroit où vous allez poser votre verrière. Vous devez vous assurer que l’espace disponible est suffisant.

Contactez-nous