Combien coûte une rénovation intérieure de maison ?

Une rénovation intérieure implique un certain nombre de travaux qu’il faut savoir appréhender pour établir un budget juste. L’évaluation du coût d’un tel projet est un exercice délicat mais nécessaire, pour éviter toute mauvaise surprise. Dans cette perspective, vous devez avoir une idée claire des différents types de travaux à entreprendre et les coûts correspondant. Découvrez dans ce guide l’essentiel de ce qu’il faut retenir à ce propos.

Contactez-nous !

Rénovation intérieure : la nécessité d’une budgétisation précise

Plusieurs raisons peuvent motiver la rénovation intérieure d’une maison. Du simple besoin de renouveau esthétique à des contraintes d’ordre plus techniques, les justificatifs sont nombreux. En fonction de l’état de votre logement, la rénovation s’imposera plus ou moins à vous. Cela a du sens, quand on sait que ce type de travaux conditionne fortement le confort de l’habitat et la qualité de vie des occupants.

C’est pour éviter que le chantier ne prenne du retard ou soit interrompu, faute de fonds nécessaires, qu’il est important de définir dès le départ un budget fidèle à la réalité. Cette démarche ne peut porter ses fruits qu’en ayant une vue d’ensemble du projet. Dans cette perspective, le recours à un professionnel est recommandé pour ne rien laisser au hasard.

En général, une rénovation intérieure de maison vous coûtera entre 100 € par m² au minimum et 1200 € par m² ou plus. Cette fourchette large peut surprendre, mais elle s’explique parfaitement quand on sait que les travaux de rénovation n’ont pas la même envergure. On conviendra naturellement que changer la peinture de ses murs n’aura pas forcément le même coût qu’une réfection de la plomberie de son logement.

Les différents types de travaux de rénovation intérieure et leur coût

Rénovation de salle de bain

La salle de bain est une pièce essentielle dans toute habitation. En plus de sa dimension fonctionnelle, c’est un espace dont l’aménagement doit être pensé pour favoriser le bien-être des occupants. Sa rénovation ne concerne pas uniquement son aspect esthétique, mais aussi les différents éléments qui la constituent : baignoire, vasque, miroir, robinetterie, etc. Disposer de nouveaux meubles et accessoires de rangement fait partie des changements pouvant intervenir afin d’optimiser l’espace.

Rénover sa salle de bain, c’est aussi poser un nouveau carrelage ou appliquer une peinture anti-humidité, pour éviter la prolifération des moisissures. Gardez à l’esprit que le budget à prévoir dépendra de la qualité des équipements, des matériaux et bien entendu de la main d’œuvre. Une rénovation sera naturellement plus onéreuse, si vous optez exclusivement pour des fournitures haut de gamme.

Rénovation cuisine

Tout comme la salle de bain, la cuisine est une pièce technique de la maison. C’est un lieu stratégique qui a aussi vocation à servir d’espace de convivialité. Rénover la cuisine se fait dans l’optique de lui donner plus de cachet, mais sert également à la moderniser pour la remettre au goût du jour. Cela peut passer par le changement du carrelage, de la peinture ou par l’ajout de meubles designs et fonctionnels.

Au vu de la fréquence de passage dans la cuisine, il faut veiller à choisir un revêtement de sol résistant à l’usure, non dérapant et esthétique. Les carreaux de ciment, les carrelages en grès cérame émaillé ou en granit font généralement partie des matériaux répondant à ces critères. Sachant que la cuisine est une pièce constamment exposée à l’eau, il est important de veiller à y utiliser une peinture lavable à l’eau.

À défaut de changer le carrelage, il est possible d’y appliquer une peinture spéciale. La différence de prix dépend du type et de la gamme de la peinture utilisée. La rénovation peut uniquement concerner quelques éléments de la cuisine, mais si vous la voulez complète, il faudra prévoir un budget conséquent. En effet, rénover une cuisine dans son intégralité implique de lourds travaux, notamment une réfection du système d’électricité et de plomberie. Cela passe aussi par l’achat de nouveaux électroménagers, meubles, luminaires, etc.

La mise aux normes de l’électricité et de la plomberie

Rénovation intérieure de maison - CSB Design

Vivre dans une maison avec une installation électrique trop datée n’a rien de rassurant. La mise aux normes électriques n’est pas qu’une obligation, c’est aussi une démarche en faveur de votre confort et de votre sécurité. Au-delà de tous ces aspects, cette opération vous est bénéfique, dans le sens où elle apporte une plus-value à votre bien. La rénovation électrique est précédée d’un diagnostic électrique, dont la finalité est la vérification des éléments constitutifs du système électrique. Il permet non seulement d’identifier d’éventuels soucis techniques, mais aussi de les prévenir. Seul un expert agréé est en mesure de réaliser ces travaux et de vous délivrer une attestation de conformité.

Voir nos réalisations

Une mise aux normes de la plomberie est à envisager, en cas de lourds travaux dans la cuisine et la salle de bain. Cela permet d’assainir et de renforcer votre plomberie, ce qui au passage, optimise considérablement votre consommation d’eau. Pour réhabiliter la plomberie, l’usage de divers matériaux est requis, notamment le PER, le cuivre ou le PVC. Quant au coût des travaux, il est corrélé à la surface à traiter, à la configuration des pièces et à la difficulté de l’intervention.

À chaque projet son coût

Vous l’aurez compris, le coût de la rénovation intérieure est lié à la nature du projet, à vos attentes et aux contraintes du chantier. Il importe d’aborder les travaux de rénovation au cas par cas. Dans un logement ancien par exemple, le niveau de réfection risque d’être plus élevé que celui d’un logement neuf. Il n’est donc pas surprenant qu’en passant d’un appartement ou d’une maison à l’autre, les prix sont fluctuants.

En fonction de l’envergure des travaux, la rénovation est dite basique, intermédiaire ou complète. Ce dernier cas est celui qui demande le plus d’investissement, puisqu’il peut conduire à une modification de la structure du logement. D’une rénovation basique à une rénovation intégrale, la moyenne des tarifs est changeante : de 100 € jusqu’à 1800 € par m². Dans une approche plus globale, l’établissement du budget peut être fait, en tenant compte de la surface du logement. En-deçà de 50 m², la moyenne est de 10 000 €. Elle passe à 28 500 € avec une maison couvrant entre 50 m² et 100 m² au maximum. Dans un logement aux dimensions plus généreuses (entre 100 m² et 200 m²), les prix peuvent s’élever à plus de 43 000 €. Comprenez que les prix indiqués ne sont qu’estimatifs et que les investissements peuvent être revus à la hausse ou à la baisse.

Détail d’importance : quels que soient les travaux que vous comptez entreprendre, pensez toujours à faire appel à un professionnel comme CSB Design. C’est le gage d’une prestation réussie et l’assurance de profiter des changements sur du long terme. Avec ce recours, vous pouvez même prétendre à une TVA réduite et à d’autres aides financières. CSB Design pourra vous conseiller en fonction de votre budget et de vos envies.

Contactez-nous !